Comment éliminer les poux rouges dans un élevage ?

Les poux rouges sont des acariens qui s’attaquent aux animaux à plumes, et plus particulièrement aux poules. Se nourrissant de leur sang pendant la nuit, les poux rouges se reproduisent très rapidement et leur prolifération font des ravages dans les poulaillers, basses-cours et autres élevages d’oiseaux. Il faut reconnaitre que le pou rouge est assez coriace et s’engager dans une lutte contre cet ennemi microscopique n’est pas une mince affaire. Pour vous aider à éliminer ces parasites de votre élevage, voici les solutions les plus efficaces.

Utilisez de la terre de diatomée

La terre de diatomée est un produit antiparasitaire naturel efficace et aux usages multiples. Elle permet de lutter contre les tiques, les puces et les acariens, notamment les poux. Se présentant sous forme de poudre, elle est obtenue en broyant des micro-squelettes marins. Bien connu des agriculteurs, ce produit existe en version alimentaire et non alimentaire (calcinée).

La version non alimentaire est calcinée et requiert une très grande prudence, car elle est toxique. Nous vous la déconseillons pour votre élevage. Par contre, la version alimentaire est 100 % naturelle et non toxique. C’est la version à utiliser pour votre poulailler ou votre basse-cour. La terre de diatomée alimentaire peut être grise ou blanche.

Selon le spécialiste Diateor, la terre de diatomée grise est un insecticide puissant, capable de tuer à la fois les poux et les cafards. La version blanche est également insecticide, mais elle peut également être consommée par les animaux et faire office de vermifuge et de complément alimentaire. Vous l’aurez compris, la terre de diatomée alimentaire blanche est la plus indiquée pour votre élevage.

poudre de diatomée élevage poux rouges

Appliquez des antiparasitaires de synthèse

Il existe également des produits chimiques permettant de se défaire de ces parasites. Sans surprise, c’est la solution la plus utilisée par les industriels même si les spécialistes pointent du doigt le développement des résistances des poux rouges à ces solutions de synthèse. Parmi les plus utilisées, on distingue les produits antiparasitaires à base de pyréthrinoïdes et ceux à base d’organophosphorés.

Ces produits chimiques sont à appliquer sur toute la surface du poulailler en prenant soin de bien en mettre dans les petits recoins propices à l’habitation des poux rouges. Ils sont surtout efficaces sur les poux éclos, qu’ils soient au stade larvaire ou à l’âge adulte. Par contre, cette efficacité est mitigée sur les œufs.

Contrairement aux solutions naturelles, ces produits ne doivent pas être appliqués sur les poules. Évitez également de les mettre en contact avec la nourriture de vos gallinacées.

Troquez le poulailler en bois pour les modèles en plastique

Si vous élevez un nombre limité de poules, vous pouvez abandonner le poulailler en bois et vous tourner vers les structures en plastique. En effet, les poux rouges ont besoin de se cacher dans des recoins sombres et les lattes de bois représentent des cachettes idéales pour installer des nids.

Non seulement les poulaillers en plastique réduisent le champ des possibilités d’habitation pour les poux rouges, ils sont également très faciles à nettoyer. Il ne faut pas oublier qu’une bonne hygiène est le meilleur moyen de prévention contre la prolifération des poux rouges.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.