Quelles sont les espèces de fourmis à acheter pour l’élevage 

Le mode de vie très social des fourmis intéresse de plus en plus et favorise leur domestication. On n’est plus rare aujourd’hui à vouloir élever des fourmis à la maison ou dans son appartement. Si vous aussi vous souhaitez en avoir chez vous, découvrez quelles sont les espèces à acheter et où les acquérir ?

Le Messor barbarus, une espèce de grandes fourmis

Il s’agit d’une magnifique fourmi noir brillant. Elle est originaire du pourtour méditerranéen. Sa reine dispose d’une taille de 14 à 16 mm. Ses ouvrières sont environ de 4 à 14 mm. Cette espèce est particulièrement abondante en milieux naturels.

Les essaimages du Messor barbarus se déroulent essentiellement aux alentours de septembre et octobre. Ces fourmis attendent le début du printemps pour pondre. Pour mieux l’élever, il faut laisser sa reine dans le tube à essai. La mettre dans un nid trop grand pourrait nuire à son développement, étant donné que trop d’espace va la stresser.

Le Messor barbarus est une espèce de fourmis granivores. Vous pouvez les nourrir avec des graines, des insectes, des œufs, du jambon et d’autres protéines. Pour l’humidité de leur nid, il faut environ 25 à 50%. Vous devez tout de même penser à un endroit sec pour le grenier. Une partie devra être humide pour le couvain.

Le Lasius sp noire niger, une espèce incontournable pour débuter

Le Lasius niger est ce qu’on connaît par la fourmi noire des jardins. Il s’agit d’une espèce qui ne se stresse pas facilement et qui est entièrement faite pour débuter. Ce sont des fourmis qui se développent rapidement et dont le chauffage n’est pas impératif. Elles sont donc très faciles à élever. Elles grandissent même si toutes les conditions nécessaires ne sont pas réunies.

Cette fourmi se nourrit de presque tout : pseudo-miellat, graine, insectes, liquide sucré, jaune d’œuf, etc. Sa colonie est à fondation indépendante. Cela veut dire que leur reine élève seule la première génération d’ouvrières. Pour le nid, une température de 23° C en moyenne est recommandée. L’humidité doit être d’environ 50 à 80% de la surface du nid.

Lors de l’achat de fourmis de cette espèce, vous aurez une fiche de soin qui vous apprendra davantage les règles à respecter pour mieux l’élever. Vous aurez également tous les détails relatifs à son essaimage.

Le Myrmica rubra, la fourmi rouge

Cette espèce de fourmi rouge possède un caractère très combatif. C’est une grande chasseuse qui est particulièrement intéressante à observer. Elle est très dominante dans la nature. Elle sait parfaitement coexister avec d’autres espèces sans aucun problème.

Cette espèce se nourrit essentiellement d’insectes, mais mange également des liquides sucrés. Elle ne supporte pas les grosses chaleurs. Sa fourmilière doit donc conserver une température aux alentours de 20 à 25°C. L’humidité doit être moyenne et élevée.

La taille de la reine du Myrmica rubra est d’environ 7 mm. Les ouvrières ont une taille d’à peu près 5 mm. Étant particulièrement agressive, sa piqûre peut être assez douloureuse, mais pas dangereuse pour autant.

Le Camponotus Aethiops, la plus grande espèce de fourmis française

Cette fourmi est la plus grande des espèces qu’on peut retrouver en France. Elle est d’une couleur noir mat et rouge. Plutôt rare, elle reste impressionnante par sa taille. Sa reine mesure effectivement 15 mm. Ses ouvrières peuvent atteindre jusqu’à 18 mm. Dans les grandes colonies, elles peuvent même avoir une taille encore plus étonnante, jusqu’à 21 mm.

Le développement du Camponotus se fait lentement. Il vous faudra donc vous armer de patience si vous décidez d’adopter cette espèce. Elle est assez agressive et ne manque pas de faire une réaction lorsqu’elle se sent en danger. Lors de la période d’hivernage, il est important de bien nourrir ces fourmis et de garder une température d’environ 8 à 17 °C. L’hivernage dure environ 6 semaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.