Quels sont les avantages du drainage chez les chevaux ?

Les chevaux peuvent potentiellement être exposés à toute une série de produits chimiques et de métaux lourds. En effet, la plupart des produits chimiques que nous utilisons sur eux peuvent surcharger leur organisme et entraîner une mauvaise santé. Dans ce cas, ils ont besoin d’une cure de détox. Encore appelée drainage, il s’agit en fait d’une opération qui consiste à éliminer les toxines du corps de l’animal. Voici quelques avantages à effectuer un drainage sur les chevaux.

Le drainage, pour un cheval plus performant

Le foie et les reins sont des organes qui influent sur les performances du cheval. Ce sont également les deux organes qui sont concernés par les opérations de drainage. Le drainage (ou la détoxification) consiste à évacuer tous les déchets de l’organisme de l’animal. En temps normal, les chevaux arrivent à le faire eux-mêmes, mais lorsqu’il y a une surcharge de déchets dans l’organisme, les deux organes peinent à effectuer leur tâche. Il en résulte de nombreux maux qui peuvent impacter les performances du cheval.

Ainsi, un cheval qui présente une surcharge de déchets dans l’organisme peut perdre du poids. Son comportement change et on observe une certaine irascibilité chez certains individus. Les problèmes de transit intestinal deviennent également plus fréquents et les sabots de l’animal peuvent s’abîmer. Tous ces signes se répercutent sur les performances du cheval. Ainsi, pour améliorer la santé du cheval tout en préservant ses capacités, le drainage est nécessaire.

Il faut souligner que les bienfaits du drainage chez les chevaux s’observent à la fois au niveau de la santé de l’animal et sur le plan économique. Lorsque les reins ou le foie sont défaillants, le risque que l’animal développe une maladie est en effet élevé. Le drainage est une opération préventive qui permet d’économiser les frais liés au traitement d’une insuffisance rénale ou d’une hépatite. Dans le même temps, vous prouvez surtout à votre animal que sa santé vous tient vraiment à cœur.

Cheval en bonne santé, drainage

Assurer le bien-être du cheval, une obligation légale

La détention et l’élevage d’un équidé sont encadrés par le Code rural et le Code du Sport pour les particuliers et les établissements équestres. En dehors de certaines obligations administratives, le propriétaire d’un cheval doit veiller au bien-être de l’animal. Cela signifie qu’il doit veiller à nourrir l’animal et à lui donner des soins adéquats. Le propriétaire d’un cheval peut s’exposer à une amende s’il ne respecte pas ces dispositions. Le drainage fait alors entièrement partie de cette volonté de bien-être de son animal.

Quand faut-il drainer son cheval ?

Il est recommandé de drainer son cheval durant le printemps ou l’automne. Ces deux saisons sont propices au changement alimentaire chez les chevaux, car l’herbe est plus grasse dans les prairies. De plus, il s’agit de périodes où les animaux sortent des écuries et sont plus sollicités.

Vous pouvez également effectuer un drainage en dehors de ces périodes si vous sentez que votre animal présente les symptômes suivants : poils ternes, fatigue musculaire, stress et irascibilité et diarrhées. Étant donné qu’il s’agit d’un traitement plutôt lourd, il est recommandé d’effectuer un drainage au plus deux fois dans l’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.