Trois choses à savoir absolument avant d’adopter un Braque de Weimar

Le Braque de Weimar est un chien merveilleux. Cela ne fait aucun doute. Que ce soit par sa gentillesse, sa douceur, son énergie débordante ou encore son intelligence. Il ne laisse d’ailleurs personne indifférent avec son physique imposant, sa belle couleur grise et ses yeux de couleur ambre. Bref, on ne peut que faire des éloges sur cette race. Mais avant de l’adopter, il y a plusieurs choses à savoir qui sont très importantes. En effet, quand on adopte un chien, il est nécessaire de se renseigner sur certains aspects comme l’entretien, le caractère ou l’éducation.

Le Braque de Weimar est un chien très actif

La première chose à savoir sur la race du Braque de Weimar est que c’est un chien actif. Très actif même. Il a beaucoup d’énergie et a donc besoin de dépenser énormément pour compenser. Si ce n’est pas le cas et qu’il n’est pas assez fatigué, alors il peut avoir un comportement destructeur ou ne pas écouter ce qu’on peut lui dire.

Il faut donc être conscient que plusieurs balades quotidiennes sont nécessaires afin que le chien soit heureux et en bonne santé mentale et physique.

De plus, il faut aussi jouer avec lui régulièrement et le stimuler afin qu’il ne s’ennuie pas.

En bref, on ne s’ennuie jamais avec ce chien ! Il a besoin d’être canalisé pour une bonne cohabitation au quotidien.

L’éducation du Braque de Weimar

Cette race est très intelligente et comprend rapidement ce qu’on attend de lui. Globalement, l’éducation du Braque de Weimar est assez facile si on s’y prend correctement.

Le premier point important rejoint celui ci-dessus. Pour être correctement éduqué, un Braque de Weimar doit pouvoir être calme. Il faut donc le vider de son énergie pour avoir son attention.

Le second point à savoir est que le Braque de Weimar ne rejette pas l’autorité. C’est donc forcément très bien. Par contre, il a besoin qu’on soit ferme avec lui sinon il a tendance à essayer de ne pas coopérer. Pas besoin de crier, mais simplement de ne rien laisser passer.

Il faut aussi rappeler que quand un chien fait une bêtise, il faut le reprendre dès qu’on le voit et pas quelques minutes plus tard. Il ne se souviendra pas et ne comprendra pas ce qu’il a fait.

Ne pas oublier d’avoir quelques objectifs de base à se fixer et surtout ceux qu’on souhaite atteindre avec son Braque de Weimar. Cela peut être les ordres « assis » ou « coucher », ou bien aller plus loin comme la marche au pied.

Le Braque de Weimar et les autres

Pour terminer sur ce qu’il faut savoir sur le Braque de Weimar, c’est comment il est avec les autres. Que ce soit les autres animaux, mais aussi les Hommes plus généralement.

Commençons par ses congénères. Honnêtement, que ce soit avec les chiens ou les chats, s’il est habitué tôt, le Braque de Weimar n’a aucun mal à s’entendre avec eux. Pourtant, c’est un chien de chasse, mais il peut facilement accepter un autre animal sans trop de problème.

Concernant, les enfants, c’est simple, il les adore. Forcément, les enfants sont pleins d’énergie comme lui, alors il est heureux de pouvoir les accompagner dans le jardin pour de longues parties de jeux.

Tant qu’il n’y a pas de changement de comportement avec l’arrivée des enfants et qu’il ne se sent pas délaissé ou qu’on le promène toujours autant, c’est le principal.

Par contre, il a tendance à se méfier des étrangers qui entrent chez lui. Donc pour la famille et les amis, il faut un petit temps d’adaptation afin d’être complètement à l’aise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.