Tout savoir sur le collier anti-aboiement

prendre soin de son chien... même quand il aboie !

Nos amis, les animaux, ont parfois des comportements déstabilisants. Chez nos compagnons les chiens, les aboiements à répétition peuvent être gênants. Cela peut devenir très problématique, d’autant plus si le voisinage commence à se plaindre ! Vous cherchez une solution appropriée et vous désirez en savoir plus sur le collier anti-aboiement ? Voici ce qu’il faut savoir à ce sujet.

Fonctionnement du collier anti-aboiement

Pas question de faire l’éloge du collier anti-aboiement, mais si vous vous intéressez à ce sujet, il est important d’être bien informé pour trouver la solution la plus appropriée pour votre chien. Pour cela, il est important de comprendre comment fonctionne le collier anti-aboiement. Cela n’a rien de bien compliqué. Le collier s’attache autour du cou de votre ami à quatre pattes. Lorsque le chien aboie, le collier mesure les décibels émis par les aboiements. Si les aboiements sont trop “forts”, le collier va alors déclencher une réaction. Comme nous allons le voir, il existe différents types de colliers. Le collier peut donc envoyer un choc électrique ou encore un jet de citronnelle.

Le but n’est pas de faire du mal au chien, mais de le conditionner pour qu’il arrête d’aboyer. Petit à petit, votre chien va comprendre que lorsqu’il aboie trop fort, le collier réagit. Il est important de bien choisir le collier, car tous ne possèdent pas les mêmes caractéristiques. Par exemple, se ruer sur un collier électrique premier prix n’est pas conseillé. Votre chien pourrait en être la première victime. Il est également important d’opter pour un collier adapté à la corpulence et à la taille de votre toutou.

Le collier anti-aboiement électrique

Le collier électrique est la forme de collier anti-aboiement la plus connue. Ce dernier fonctionne en envoyant des petites décharges électrostatiques lorsque votre chien aboie. Par ailleurs, certains modèles alertent le chien qu’une décharge va être envoyée, par le biais d’un signal sonore. Cela permet au chien de stopper ces aboiements avant de recevoir le choc. Il est très important de bien réfléchir avant d’acheter ce type de collier. Si votre chien est fragile, stressé ou s’il s’agit simplement d’un petit gabarit, le collier pourrait le perturber et le faire souffrir.

Le collier anti-aboiement à la citronnelle

Le collier à la citronnelle, souvent jugé moins agressif que le modèle électrique, est un autre type de collier anti-aboiement. Le fonctionnement est le même. Lorsque votre chien aboie trop fort, le collier envoie alors un petit spray de citronnelle en sa direction. Cette odeur désagréable doit ainsi provoquer une réaction chez votre chien, au fur et à mesure de son utilisation. Il existe d’autres modèles avec des odeurs peu appréciées de nos amis les animaux. Généralement, ce collier fonctionne bien avec les chiens de petits gabarits.

Le collier anti-aboiement à ultrasons

Enfin, le troisième dispositif anti-aboiement : le collier à ultrasons. Ici le collier s’attaque à l’ouïe de votre chien, pour le dissuader d’aboyer. Lorsque votre compagnon va commencer à aboyer, le collier va émettre des ultrasons jusqu’à ce qu’il se stoppe. Les ultrasons ne sont pas entendus par les humains, mais sont très peu appréciés des chiens. Cela peut donc engendrer une réaction et stopper un comportement inapproprié.

Collier anti-aboiement et santé des animaux

Vient la question de l’impact de ces colliers sur la santé de nos compagnons poilus. Ces colliers anti-aboiement ne sont pas censés blesser les chiens. Si vous êtes prêt à vous en munir, il est donc très important de bien étudier les caractéristiques des différents produits. Soyez prudent et procédez par étape. Si votre chien change de comportement, cette solution n’est peut-être pas adaptée. Par ailleurs, parmi les différents colliers présents sur le marché, sachez que celui à la citronnelle reste certainement, le modèle le moins agressif.

Enfin, n’hésitez pas à en parler avec votre vétérinaire qui pourra vous conseiller ou vous proposer un modèle adapté à votre toutou.

Stopper les aboiements sans collier anti-aboiement

Si vous n’êtes pas convaincu par le collier anti-aboiement et que vous préférez une méthode plus douce pour stopper les aboiements de votre chien, c’est tout à fait compréhensible. Il est vivement conseillé d’essayer d’autres techniques avant d’en venir à ce dispositif. Ainsi, un comportementaliste ou un dresseur peut vous aider à régler ce problème de comportement. N’hésitez pas à faire appel à ces professionnels qui sont les mieux placés pour décrypter les comportements canins.

Vous pouvez aussi tenter de vous y atteler en cherchant la cause de ces aboiements. Votre chien est souvent seul ? Pourquoi ne pas faire appel à un dogsitter pour le promener lors de vos absences ou lui accorder de plus longues promenades lors de votre retour à la maison ? Il se peut aussi que le problème soit lié à l’environnement. Si votre chien aperçoit un autre chien dans le jardin voisin, il peut être tenté d’aboyer. Les brises-vues peuvent stopper cela. Enfin, n’oubliez pas que votre chien n’est pas une peluche. L’instinct animal reprend souvent le dessus, et si les aboiements ne sont pas fréquents, il n’est peut-être pas nécessaire de vouloir les stopper à tout prix !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *