Quels sont les dangers de l’obésité chez le chien ?

obesite du chien

L’obésité est une maladie qui touche également les animaux. Chez le chien, on parle d’obésité lorsque son poids est supérieur d’au moins 15 à 20 % par rapport à son poids optimal.

Lorsque cette surcharge pondérale est constatée, elle n’est pas à prendre à la légère. Ses conséquences qui peuvent aller d’un simple mal être, jusqu’à des problèmes beaucoup plus graves.

On vous présente les dangers potentiels pour votre chien lorsqu’il souffre d’obésité.

Les risques de problèmes pathologiques

Les problèmes de santé font partie des constats récurrents chez les animaux souffrant d’obésité. En effet, si votre chien est en surpoids, les risques de souffrir d’un certain nombre de pathologies sont augmentés.

Les problèmes cardiaques

Qui dit obésité, dit forcément un effort constant imposé au cœur. Au bout d’un moment, cet effort peut entraîner une fatigue du cœur de votre animal. Ceci a pour conséquence d’entraîner divers problèmes cardiaques.

Sachez que le cœur de votre chien en surpoids est plein de tissus adipeux. Étant un animal moins endurant, il aura de plus en plus de mal à supporter la chaleur et à bouger. Cela ne fera qu’aggraver son problème d’obésité, si des solutions rapides ne sont pas trouvées.

Les troubles gastro-intestinaux

Cette pathologie est très fréquente chez les chiens souffrant des problèmes de surpoids. Plus votre chien est obèse, plus son appareil digestif aura du mal à fonctionner correctement. Le transit intestinal sera ralenti et les flatulences seront de plus en plus nombreuses. Vous remarquerez que votre chien sera régulièrement constipé.

Les troubles gastro-intestinaux peuvent parfois entraîner des vomissements et des diarrhées. L’idéal pour réduire son problème de surpoids serait de contrôler son alimentation en utilisant un distributeur de croquettes par exemple.

Les problèmes hépatiques

Les problèmes hépatiques peuvent avoir des conséquences très graves pour votre animal en surpoids. Le foie de votre chien joue un rôle de détoxification dans son organisme. Il permet également de réguler son système immunitaire et son système digestif.

Lorsque votre chien souffre d’obésité, cette fonction peut être fortement diminuée. Les risques d’hépatique chronique active ou d’hépatite chronique lobaire sont donc accrus. Les problèmes d’insuffisance pancréatique et de diabète sucré peuvent également survenir.

Les risques de cancer et une fragilisation du système immunitaire

L’obésité augmente les risques de cancer de 50 % chez votre chien, tandis que son espérance de vie peut quant à elle, diminuer de deux ans. Le système immunitaire de votre animal va également subir les conséquences de son surpoids. Il sera donc plus exposé à des maladies comme les infections urinaires, les problèmes respiratoires ou encore des difficultés à mettre-bas.

Les problèmes morphologiques, psychologiques, et sur la locomotion

Au-delà des problèmes pathologiques, on peut également assister à des conséquences morphologiques sur votre chien.

En effet, l’une des conséquences visuelles de l’obésité est la transformation de la morphologie de votre chien. Il ne s’agira plus du bon toutou tonique tant apprécié par tout le monde, mais plutôt d’un chien gros, gras et ayant beaucoup moins envie de jouer.

Aussi étonnant que cela puisse paraître à ceux peu habitués aux animaux, le chien ressent le moindre changement d’intérêt de la part de son entourage. S’il constate qu’il suscite moins d’intérêt à cause de son obésité, cela peut entraîner une dépression chez votre animal. Votre chien aura donc tendance à manquer de motivation et d’énergie, à être léthargiques.

En ce qui concerne la locomotion de votre chien, sachez qu’il sera de moins en moins vif s’il souffre d’obésité. En matière d’exercice, d’activité ou de jeu, il sera alors incapable de déployer des efforts. Chaque exercice physique sera un réel supplice pour votre chien, qui deviendra de moins en moins endurant.

Son problème de surpoids provoquera des troubles articulaires, des problèmes de hanches, l’arthrose, etc. Autant de maux qui réduiront sa mobilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *