Trois aliments nocifs pour le chien

chien malade

Bien que la majorité des propriétaires de chiens soient rigoureux en ce qui concerne l’alimentation de leur animal, il arrive parfois qu’on donne les restes du repas au chien de la famille en partie ou en complément de sa ration de croquettes. Pourtant, même si le but est de lui faire plaisir, il est nécessaire de savoir si rien n’est dangereux pour lui dans les restes du repas.

Évitez les os une fois qu’ils sont cuits

On entend beaucoup de rumeurs sur le fait de donner ou non des os à son chien. Les règles sont relativement simples à suivre à condition qu’on ait pris la peine de se renseigner auparavant. Premier point, les os donnés à un chien doivent impérativement être crus. Il faut savoir que lors de la cuisson, la structure de l’os est modifiée ce qui les rends très cassants. Le risque pour votre chien est alors de se retrouver littéralement avec une pointe en travers de la gorge ou qui va lui percer l’estomac et les intestins. Il y a également beaucoup d’informations contradictoires au sujet des petits os, des os de volailles, de lapin, etc. Pourtant, des experts de l’alimentation BARF ont tendance à les inclure dans les rations qu’ils donnent à leurs chiens. La seule condition à remplir est que l’os ne doit pas être cassant lorsqu’il est cru et qu’il doit être charnu.

Les oignons, l’ail et l’échalote sont toxiques pour votre chien

Ces bulbes que nous consommons dans beaucoup de nos plats sont de véritables poisons pour nos compagnons à quatre pattes. Ces derniers sont riches de composants comme le souffre qui vont attaquer le système sanguin de l’animal. Les molécules de souffre vont détruire les globules rouges du chien et générer des problèmes d’oxygénation du sang ainsi que des défaillances rénales. On remarque ce type d’intoxication par une fatigue excessive du chien au moindre mouvement et un essoufflement disproportionné. Cela peut aussi se traduire par une coloration très foncée des urines et des maux de ventre. Si votre chien possède ce genre de symptômes, il est nécessaire de consulter votre vétérinaire qui fera des analyses dans le but de vérifier l’intoxication.

Le thé ou le café

Bien que ce ne soit pas des boissons que l’on donne régulièrement à son chien, il faut savoir qu’à certaines doses, le café peut-être source de problèmes cardiaques chez les canidés. Autant que pour l’ail et l’oignon, on peut parfois oublier que le café ou le thé sont parfois des ingrédients utilisés dans d’autres recettes, qui elles, pourraient finir dans la gamelle du chien. Par exemple, le fond du plat de tiramisu ou une marinade à base de thé que l’on verse sur les croquettes… Le cas peut également être rencontré dans un autre scénario, si vous laissez votre chien seul dans une pièce et que vous laissez votre café sucré sur la table basse. Si votre chien est suffisamment gourmand pour y gouter, il pourrait y prendre goût et boire ainsi tout votre mug.

Étrangement, ce sont les alcaloïdes présents dans le thé et le café qui sont à la base du problème chez le chien alors que c’est pour eux que les êtres humains en consomment généralement. Si le café vous permet de vous réveiller le matin et qu’en en consommant trop, vous ne risquez que d’être ponctuellement sur les nerfs, pour le chien c’est une autre histoire. Les alcaloïdes comme la caféine vont attaquer le système neveux et vont engendrer une accélération cardiaque. Il est rare que les doses létales soient atteintes mais au cas où, vous êtes désormais prévenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *