Le frelon asiatique, tout savoir sur cet insecte virulent

frelon asiatique

Quand le printemps et les beaux jours refont surface, certains insectes sont eux aussi de retour. À cette période de l’année, on veut profiter du soleil et de la vie à l’extérieur. On installe le salon de jardin, on se balade… Et parfois, on se fait piquer par des petites bêtes ailées, comme les moustiques ou encore les guêpes. Ces piqûres sont loin d’être agréables mais restent supportables, tout comme ces petits insectes que nous avons l’habitude de rencontrer. Mais connaissez-vous le frelon asiatique ? Cette guêpe foncée s’attaque régulièrement aux vergers, aux abeilles et même aux hommes. Voici ce qu’il faut savoir à son sujet.

Reconnaître le frelon asiatique

Le frelon asiatique, aussi connu sous le nom scientifique “vespa velutina nigrithorax” est un insecte à l’abdomen noir et aux petites pattes jaunes. Il mesure entre 17 et 32 mm. Il est un peu moins grand que le frelon européen qui peut mesurer jusqu’à 35 mm. Cet insecte prolifère dans l’hexagone, depuis seulement quelques années. Il serait arrivé sur le continent au début des années 2000. Le frelon asiatique s’est installé dans beaucoup de départements, notamment dans le Sud où il adore envahir les vergers. Il apprécie les climats chauds et tempérés. Ce drôle d’insecte vient de Chine, mais le climat européen n’a pas stoppé ses ardeurs, ni son développement et sa prolifération.

Le frelon asiatique est ainsi présent dans de nombreuses régions de France. Il s’est également installé en Espagne ou encore au Portugal. Mais comment cet insecte a-t-il pu envahir la France et d’autres pays en seulement quelques années ? Deux raisons peuvent expliquer ce phénomène. Tout d’abord, il faut savoir que le frelon asiatique se reproduit très rapidement. Les nids de frelons asiatiques comptent beaucoup plus d’individus que les nids de frelons d’Europe. Par ailleurs, ce redoutable insecte n’a pas beaucoup de prédateurs. Quelques espèces d’oiseaux osent le confronter, mais ils sont peu nombreux. À l’heure actuelle, il est impossible de lutter contre sa progression.

La piqûre du frelon asiatique

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la piqûre du frelon asiatique n’est pas plus dangereuse que celles des autres hyménoptères (les guêpes, les abeilles ou les frelons européens). Cependant, sa piqûre reste très désagréable, mais les individus attaquent rarement sans raison. Comme son cousin européen, le frelon asiatique peut piquer, s’il se sent menacé. Il vaut donc mieux éviter d’approcher un nid en plein été, et il important de garder une grande distance de sécurité si vous souhaitez observer ces petits insectes.

Pourtant, certaines victimes du frelon asiatique ont bien trouvé la mort. Cela est dû à de fortes réactions allergiques pouvant provoquer un arrêt respiratoire ou des complications cardiovasculaires, notamment chez les personnes déjà fragiles. Les victimes de multiples piqûres sont aussi plus vulnérables, mais ces cas demeurent très rares.

Un insecte dangereux pour l’homme et la biodiversité

Le frelon asiatique est un prédateur pour beaucoup d’insectes. Il s’attaque aux papillons, aux guêpes, aux mouches, mais surtout, aux abeilles. En effet, le frelon asiatique raffole de ces insectes… A tel point, que cela est devenu un véritable fléau pour les apiculteurs. En effet, les frelons asiatiques peuvent détruire des ruchers très rapidement, en seulement quelques attaques. La population des abeilles souffre énormément de ces invasions. Les petites butineuses sont menacées et celles qui survivent sont souvent très stressées.

Mais au-delà des abeilles butineuses, ce sont l’agriculture et la biodiversité qui sont menacées. En effet, les abeilles sont pollinisatrices d’un nombre très important d’espèces de plantes.
Les abeilles ont un rôle primordial dans la conservation et la reproduction de ces plantes, qui produisent des fruits, des légumes, des fleurs… Le frelon asiatique menace donc tout un écosystème en détruisant les populations d’abeilles !

nid de frelon asiatique

Habitat du frelon asiatique

Le frelon asiatique vit dans un nid, avec de nombreux individus de son espèce. Ce lieu de vie peut contenir jusqu’à 6 000 frelons. Ce dernier est de forme ronde et peut mesurer plus d’un mètre de haut. Ses habitants ont l’habitude de le construire en hauteur, dans les arbres, à plus de dix mètres du sol. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, on trouve des nids à la campagne mais aussi en ville, dans des bâtiments ou à l’intérieur des toits. Ces gros nids sont souvent constitués de bois et d’écorces et sont facilement identifiables.

Si vous repérez un nid, n’essayez pas de le détruire vous-même. Il est beaucoup plus prudent de faire appel à une équipe de professionnels. Par ailleurs, l’intervention d’un expert peut être sollicitée seulement si vous repérez un nid proche de votre domicile ou d’un lieu public.

Enfin, si vous apercevez un nid à la campagne, lors d’une promenade, veillez à bien rester loin de ce dernier. Ne prenez pas de risque inutile et ne vous approchez pas de trop près. Il est conseillé de maintenir une distance de sécurité de 4 mètres minimum !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *