Les poissons d’argent, ou Lépisme, hôtes gênant de nos maisons

poisson d'argent aussi appelé lépisme

Nos maisons chauffées et parfois humides ont attiré des insectes inoffensifs mais dérangeants par leur aspect et leurs conditions de vie : le Lepisma saccharina. Sa couleur et la rapidité de déplacement de son corps lui ont valu le doux nom de poisson d’argent.

Description

Le lépisme est un insecte minuscule, sans ailes et nocturne. Son corps de 1 à 1,5 cm de long a une forme de fine limace grise, recouvert d’écailles argentées. Sa tête porte deux longues antennes et des yeux à facettes. A la place de la queue, on trouve 3 appendices filamenteux assez longs, les cerques sur les côtés et l’épiprocte  au centre.

C’est un insecte primitif apparu sous sa forme actuelle, il y a plus de 400 millions d’années. Il pourrait être l’ancêtre de tous les insectes. 

On compte 16 espèces de lépismes en France. On trouve aussi Ie ctenolepisma longicaudatum, plus grand que son cousin, on l’appelle aussi lépisme du papier car c’est son met de choix, et dans les chaufferies ou près des fours, le thermobie (thermobia domestica Packard), d’aspect similaire, ils sont souvent confondus avec le lepisma saccharina dont ils ont les mêmes moeurs.

Sa reproduction est rare et lente. La femelle pond une vingtaine d’œufs, ovales et blanchâtres de 0,8mm. Le jeune, identique à l’adulte, est blanc puis gris après 3 ou 4 semaines. Il subira 10 mues successives pour devenir adulte au bout de 36 mois. Les poissons d’argent vivent en moyenne 5 ans, certains atteignent 8 ans.

Habitat

D’origine tropicale, ils se sont acclimatés dans nos régions, on trouve les lépismes dans les tas de feuilles mortes en forêt. Ils entrent dans nos maisons pour trouver de la chaleur en suivant les canalisations et branchements électriques, et aussi avec du bois ou des papiers humides. Le déménagement des cartons ou meubles stockés à la cave les véhiculent dans nos appartements.

N’aimant pas la lumière, les poissons d’argent se glissent sous les plinthes ou dans les moindres fissures, dans les endroits humides et tranquilles : sous les éviers et dans les toilettes. Une température de 25° et 75% d’humidité sont les conditions idéales pour leur survie.

Ils se nourrissent de toutes sortes de déchets, ils sont détritivores, mais ils mangent aussi la cellulose du papier qu’ils peuvent digérer. Ils adorent aussi le sucre, la farine et peuvent infester les réserves alimentaires. Les poissons d’argent peuvent rester 1 an sans manger.

Inoffensifs pour l’homme car ils ne mordent ni ne piquent, et qu’ils ne sont vecteurs d’aucune maladie ou allergie, ils sont pourtant détestés car associés à l’idée de saleté. C’est surtout les mals aimés des bibliothèques, musées et archives où ils peuvent faire de gros dégâts. 

Si on les voit peu, on trouve les traces de leurs mues ou déjections : points noirs ou traces jaunes sur les livres ou tissus.

Lutte

En premier éliminez ce qui peut les attirer, l’humidité due à une fuite ou de la condensation, les fissures et les poussières ou déchets. Passez régulièrement l’aspirateur sous et derrière les meubles et gros électroménagers, le long des plinthes. Aérez et combattez l’humidité excessive.

Attention à ne pas utiliser d’eau de javel pour nettoyer, les poissons d’argent l’adorent ! Utilisez plutôt le vinaigre blanc, dont l’odeur les incommode comme celle du citron et de la lavande.

Les épices comme les clous de girofles, les bâtons de cannelle, les feuilles de laurier, les bouquets de lavande et les copeaux de cèdre tiendront ces indésirables loin de vos placards. Mettez des cubes de camphre dans les pièces humides. De la poudre avec de l’acide borique, de l’huile de neem ou de la terre de diatomée : insecticides naturels , près des plinthes ou des lieux infestés.

Faites des pièges avec des rouleaux de journaux humides : les poissons d’argent y trouveront refuge la nuit, et vous pourrez les relâcher dehors le matin.
Dans un pot en verre, mettez du sucre pour les attirer, couvrir l’extérieur du pot avec un chiffon ou du papier humide, ils resteront piégés par la surface lisse du verre.
Ou mettez des demi-pommes de terre dans un plastique le soir, et  ils devraient y rester prisonniers.

Si toutes ces méthodes naturelles ne suffisent pas, sortez la bombe insecticide spéciale insectes rampants, elle fera son effet !

Enfin mettez à l’abri dans des boites plastiques ou métalliques bien fermées, vos photos et papiers précieux, placez vos livres en hauteur et inspectez votre bibliothèque régulièrement pour détecter toute invasion.

Si vous suspectez la présence d’indésirables, un petit tour au micro-onde (30 à 60 secondes) ou quelques jours au congélateur devraient leur être fatals.

Mais quelques poissons d’argent peuvent vivre chez vous sans problème, comme les araignées qui attrapent les moustiques et mouches, les lépismes vous débarrassent des déchets insoupçonnés, des moisissures et champignons invisibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.