Tout savoir sur le phasme, ce drôle d’insecte

phasme sur une branche

Étonnants, surprenants, utiles, et souvent mal-aimés, les insectes peuplent nos jardins, nos extérieurs, et s’invitent parfois dans nos maisons. Certains sont plus appréciés que d’autres, comme la coccinelle, qui est toujours mieux accueillie que les pucerons ou les moustiques ! Les passionnés de nature et des petites bébêtes, adorent observer tout ce petit monde en activité. Mais connaissez-vous le phasme ? Cet insecte étonnant est un véritable maître du camouflage ! Voici ce qu’il faut savoir à son sujet.

Comment reconnaître le phasme ?

Quand on imagine le phasme, on pense à un insecte en forme de bâton. En réalité, les phasmes ne ressemblent pas forcément à cela ! Ces petits insectes font partie de l’ordre des néoptères. Ces drôles de bêtes nommées phasmes, phasmidés ou phasmoptères, rassemblent plus de 3 000 espèces différentes. Certains phasmes ressemblent à de l’écorce de bois, à des feuilles, ou à des tiges épineuses…

phasme vert sur feuilles vertes

Les phasmes sont des véritables experts du camouflage. Il faut être très patient pour les repérer et les observer dans leur habitat naturel. En effet, en latin, “phasma” signifie fantôme. Cela correspond bien à ces petites bêtes époustouflantes qui sont capables de se dissimuler complètement. Elles peuvent rester immobiles pendant des heures, il est alors impossible de les repérer !

Mais les phasmes ont d’autres particularités. S’ils sont capables d’imiter à la perfection une branche ou une feuille, ils sont aussi capables de changer de couleur selon l’environnement ! Cela permet aux phasmes de disparaître dans le décor pour échapper aux prédateurs ! Cependant, les phasmes ne se cachent pas toujours. Certains arborent fièrement leurs jolies couleurs très vives.

L’aspect physique des phasmes varie selon les espèces. La plupart des espèces de phasmes vivent dans des pays au climat chaud. En France et en Europe, on trouve seulement 3 espèces de phasmes, notamment dans le Sud. Qui sont-ils ? Le phasme Gaulois, le phasme espagnol et le Bacille de Rossi (aussi connu sous le nom de phasme bâton du diable). Ces phasmes ressemblent à des brindilles. Ils possèdent 6 pattes, des antennes et un long corps constitué de 3 grandes parties (la tête, l’abdomen et le thorax).

Comment se reproduit le phasme ?

Le phasme est un insecte fascinant, et d’autant plus si on s’intéresse à sa reproduction. En effet, cette espèce n’a pas besoin de s’accoupler pour se reproduire, contrairement à la plupart des autres espèces animales. La femelle peut ainsi pondre et donner naissance à des œufs, sans l’intervention et la fécondation d’un mâle. Il s’agit de la parthénogenèse. Les phasmes femelles peuvent donc se reproduire sans avoir besoin d’être en contact avec des mâles. Pourquoi ? Car il peut se passer un long moment avant que la femelle et le mâle se croisent dans la nature. Ces derniers se déplacent peu. Bien entendu, seule la femelle peut agir ainsi, et donner naissance à des “clones”, des petites femelles.

Que mange le phasme ?

Le phasme n’est pas un insecte difficile. Il se nourrit de ce qu’il trouve dans son environnement. Cependant, toutes les espèces de phasmes n’ont pas les mêmes préférences. De façon générale, le phasme est friand de feuillage de lierre, de laurier, d’aubépine, de rosier, de la ronce… Un régime alimentaire à base de feuilles comme vous l’aurez compris. Ce petit insecte découpe les feuilles avec ses mandibules avant de les avaler. Autre fait intéressant, il s’alimente souvent la nuit !

Peut-on élever des phasmes ?

Cela peut paraître étonnant, mais il est bien possible d’élever des phasmes ! Pour cela, il faut créer un environnement adéquat pour ces petits insectes, et veiller à bien s’en occuper.

Tout d’abord, il est impératif de s’équiper d’un espace de vie pour les phasmes. Il peut s’agir d’un vivarium, d’un terrarium, d’un aquarium ou d’un espace vitré, assez grand et large. L’enceinte d’accueil doit pouvoir contenir 3 fois la taille du phasme en hauteur, au minimum. Il est donc important de vous renseigner sur la taille moyenne de l’espèce que vous désirez acquérir. Il faut aussi que le nombre de phasmes puisse correspondre à la taille de votre structure vitrée.

Il faut aussi veiller à bien nourrir vos phasmes. Comme nous l’avons évoqué, ces derniers sont friands de feuilles. Mais toutes les espèces n’ont pas les mêmes préférences. Il faudra donc vous renseigner sur le régime alimentaire de votre espèce.

Vous devrez également veiller à bien gérer le taux d’humidité, et à pulvériser régulièrement de l’eau dans le vivarium. Enfin, l’espace de vie des phasmes doit être entretenu pour éviter que les moisissures ne se développent.

Enfin, vous vous demandez certainement où trouver des phasmes ? Pour commencer votre élevage et trouver ces petits insectes, vous pouvez vous rendre dans les magasins spécialisés, chez des éleveurs ou dans des animaleries. Il existe également de nombreux revendeurs sur internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *